Besoin d'énergie?

Abonnez-vous à la newsletter Einova

Vous receverez une réduction de 5% sur votre prochaine commande

X

Menu des produits Einova
0
Pesce d'Aprile

LE WIRELESS EST-IL DANGEREUX POUR NOTRE SANTÉ?
Les ondes électromagnétiques de la technologie wireless peuvent nuire à notre organisme.

Le Dr. Pignon, chef du service de Médecine Interne du Centre Médical Hospitalier de la Trinité de Paris, nous avoue la vérité: ses recherches auprès de la Western Technical University of California prouvent que les ondes électromagnétiques pénètrent les tissus et les os et peuvent provoquer des inflammations, des malformations génétiques et des pathologies létales. Le web est en train de se déchaÎner à coup de #arretezla5G, s’opposant fermement à la nouvelle génération de transmission des données pour le mobile. Parmi les principaux effets secondaires de l’exposition au champ magnétique on retrouve l’endommagement partiel du lobe pariétal du cerveau, entraînant la tendance à croire à de dangereuses fake news, dont le but est de vous souhaiter un JOYEUX PREMIER AVRIL DE LA PART DE EINOVA!

“POISSON D’AVRIL”:
COMMENT DÉMASQUER
LES FAKE NEWS

Rassurez-vous, chers lecteurs: la recharge sans fil est totalement sûre pour votre santé et vos dispositifs — et chez Einova nous prenons toujours au sérieux vos préoccupations, sauf le 1 Avril! 😄
En cette journée consacrée aux blagues, on vous explique pourquoi notre cerveau croit aux fake news et qu’est-ce qu’on peut faire pour les combattre.

La réponse vient des sciences cognitives, qui étudient les mécanismes cérébraux à la base de l’interprétation des contenus et des informations. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, nous sommes tous les cibles potentielles des canulars, indépendamment de notre niveau d’études. Mais ne vous inquiétez pas, il y a bien une solution: il suffit d’apprendre à détromper l’esprit pour aller à la rencontre d’une information plus consciente. Découvrons ensemble comment!

Vous êtes sur le site de Einova, un brand d’électronique, qui produit des chargeurs sans fil, des batteries externes et des adaptateurs secteurs hyper efficients et à très faible impact environnemental. Vous tombez sur l’article d’un auteur inconnu, mais ce qui vous interpelle est la fiabilité de la marque et l’évident conflit d'intérêt par rapport à la thématique annoncée: les effets nocifs du wireless sur le corps humain. Après quelques lignes, votre regard se pose sur des noms influents, tels que Dr. Pignon, Centre Médical Hospitalier de la Trinité et Western Technical University of California (ils sont tous 100% fake!): même si ce n’est pas votre domaine, ces éléments vous suggèrent que derrière l’information véhiculée il y a des évidences scientifiques et un travail de recherche international.

C’est ici qu’une sorte d’économie cognitive entre en jeu: puisque nous sommes en permanence sollicités par tout genre d’information, notre cerveau est obligé de filtrer les contenus du quotidien. Il va donc décider d’approuver ceux qui semblent venir de sources fiables, ou ceux qui inspirent un sentiment de confiance immédiat. Un rôle important est également joué par l’ arousal, la capacité de provoquer un état d’excitation cognitive, en jouant sur les émotions — dans ce cas particulier, la crainte, la panique, l'anxiété — à travers des phrases d’accroche efficaces.

A tout cela s’ajoute l’heuristique1, qui est la tendance à simplifier l’information et accélérer la réponse cognitive: oui ou non, je lis ou j’ignore, j’y crois ou je me méfie, j’approuve ou je désapprouve. Parce que, dans la société de l’information digitalisée, nous n’avons pas toujours le temps d'analyser en détail chaque proposition, ce qui fait que nous nous confions aussi à notre expérience et à ses suggestions — l’ancrage de la mémoire. Le résultat est un biais cognitif, c’est-à-dire une erreur d'évaluation. Dans le cas spécifique de cet article, les expressions “technologie wireless” et “nuire à notre organisme” engendrent une association d’idées aussi immédiate que dangereuse: la mémoire repère alors les informations précédemment emmagasinées sur le sujet, les valide et déclenche l’alarme.

1 Du grec εὑρίσκω, “je trouve”, dans les sciences cognitives ce mot indique l’action de “trouver le chemin le plus court” face à une décision. L’heuristique a été essentielle à la survie, au cours de l’évolution: elle a permis aux premiers hominidés de réagir promptement au danger.

Les réseaux sociaux y sont aussi pour quelque chose: la règle de majorité ayant un impact significatif sur les processus cognitifs, au plus on entend parler d’une nouvelle, au plus on va avoir tendance à y croire. Qu’on le veuille ou pas, quand il s’agit d’intuition cognitive, nous sommes tous essentiellement conformistes et prenons le chemin le plus court.

Et alors comment s’équiper au mieux pour éviter de tomber dans le piège?

On vous conseille de viser sur un fact checking plus conscient, c’est-à-dire de toujours bien vérifier les sources.

Ce n’est qu’un exemple de ce que nous pouvons tous faire, lorsqu’on navigue sur le web, pour nous défendre des fake news.

Il ne s’agit pas seulement de bon sens, mais de responsabilité collective. Nous sommes, en partie, l’opinion publique. La circulation des fake news représente un obstacle à la divulgation scientifique et ne peut que générer de la confusion, des préjugés et du scepticisme. La science et la technologie sont les premières victimes de ce système, et cela parce qu’au plus un sujet est complexe, au plus il est difficile de réfuter les arguments d’un interlocuteur anodin. À partir du moment où les chiffres comptent plus qu’un diplôme, un post viral sur le danger des vaccins ou sur le soi-disant lien entre la 5G et le Coronavirus peut facilement l’emporter sur la parole d’un scientifique.

De son côté, Einova vous met à disposition les compétences de son équipe. Vous désirez en savoir plus sur tout ce qui est wireless, ondes électromagnétiques et 5G? Nous allons poser les bonnes questions à Igor Spinella, ingénieur mécatronique et CEO de Einova. Suivez-nous pour ne pas rater l'interview!

Enfin, le 1 Avril nous sommes tous un peu fake (comme nos magnifiques stations de recharge en pierre de lune!!! 😍). Mais tous les autres jours, nous pouvons choisir de lutter contre les fakes news, en nous renseignant d’une manière plus consciente.

Pour approfondir le sujet:
Fake news guide
Heuristiques et biais

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique
      Calculer Frais de port
      Appliquer Coupon